S’il est le plus populaire et le plus utilisé des navigateurs, Google n’est pas forcément bon élève au sujet
de la protection des données personnelles et par conséquent
de la vie privée.

Google a récemment fait l’objet d’un dépôt de plainte pour des manquements dans le traitement des données personnelles.

De quelle dérive s’agit-il cette fois ?

Le géant américain est ciblé à propos de pratiques concernant la publicité ciblée.
Il s’avère que chaque smartphone Android commercialisé est doté d’un identifiant unique destiné à vous diffuser
des publicités ciblées sans que vous ne puissiez vous y opposer.

Vous êtes suivi à la trace

Cet identifiant permet à Google et à ses partenaires de vous pister d’application en application et de site web
en site web pour établir votre profil publicitaire.

Seul problème… le cadre juridique européen exige le consentement de chacun et chacune avant d’effectuer un tel traçage.

Ici, ce n’est pas le RGPD qui est bafoué, pour une fois, mais une directive sur la protection de la vie privée,
dont les dispositions sont énoncées dans la loi Informatique et Libertés. Aujourd’hui ce sont 300 millions d’utilisateurs européens qui sont concernés.

Mais comment empêcher Google de vous tracer ?

Il existe quelques règles à suivre :

  • Utiliser un bloqueur de publicité et de traqueur.
  • Désactiver la géolocalisation sur votre smartphone.
  • Remplacer Google Chrome par Mozilla Firefox ou Qwant, qui ne collectent
    pas de données et proposent davantage de protection contre le traçage.
  • Supprimer les données collectées. Google propose une plateforme pour visualiser les données collectées.
    Vous pouvez supprimer les historiques de vos activités de votre compte Google.

Pour mener des campagnes digitales auprès de publics consentants, appelez-moi au 06 15 38 77 78.

Je souhaite mener des campagnes digitales auprès de publics consentants