La formule qui séduit 8 000 foyers chaque année

 

Dominique CHARRIER de l’Institut National du Viager fait partie des personnes qui ont accompagné le plus de particuliers à conclure un viager devant notaire.

Pour avoir eu la chance de discuter longuement avec lui, nul profil de commercial opportuniste dans ses propos, mais bien un défenseur du bien vieillir à domicile.

Partout en France il évangélise les notaires, les agents immobiliers, les assureurs, les gestionnaires de patrimoine sur les bienfaits du viager pour permettre aux séniors de vivre le plus longtemps possible à domicile, sans subir le déchirement que représente l’abandon de sa maison pour un habitat inconnu.

Je lui ai demandé sa vision du viager pour les années à venir.

 

Alors que le viager à mauvaise presse, pourquoi chercher à le défendre ?

La vente en viager est une formule de vente ancestrale qui a des conséquences particulièrement modernes pour les vendeurs âgés. C’est une invention française reprise dans d’autres pays.

Elle permet aux personnes âgées de rester chez elles le plus longtemps possible tout en améliorant leur condition financière au quotidien. C’est un véritable « auto héritage » pour les vendeurs et une opportunité pour les investisseurs et les professionnels de la Silver Économie.

Tordons le cou aux idées reçues suite au film « le Viager », qui est une parodie formidablement interprétée par Michel Serrault, et le cas de notre doyenne Jeanne Calment qui est une exception (personne depuis n’a vécu jusqu’à 122 ans).

Avec 8 000 viagers estimés par an aujourd’hui, ce marché ne fait que croître face aux enjeux démographiques, au bien vieillir à domicile et aux innovations liées à l’équipement de l’habitat. Avoir la liberté de rester le plus longtemps possible chez soi en s’occupant de son bien immobilier et de soi passe par la liberté financière qu’offre le viager – à savoir un bouquet – somme d’argent touchée au moment de la vente, une rente et la certitude de pouvoir rester chez soi tant que possible.

 

Du coup, la vente en viager est bénéfique pour la Silver Économie ?

 

Bien sûr, car l’autonomie à domicile passe par des logements adaptés, ce qui veut dire :

  1. Financer les travaux d’aménagement du domicile comme l’installation d’une douche à l’italienne, d’un monte-escalier,
    d’un lit médicalisé, l’abonnement à un système de télésurveillance…
  1. Financer les services à la personne comme l’aide-ménagère ou l’infirmière,
    sans oublier l’entretien du jardin, la livraison de repas à domicile…, et toutes les dépenses que la sécurité sociale et les mutuelles ne couvrent pas ou très mal.
    .
  1. Financer les loisirs, car le viager ne doit pas seulement être vu comme une contrainte mais également
    comme un moyen de profiter de la retraite : voyages, séjours plus ou moins longs à l’étranger, camping-car, thalasso, cure, chirurgie esthétique, golf, bridge…
  1. Contribuer à soutenir d’autres pans de l’économie via une aide financière apportée à leurs enfants et
    petits-enfants plein d’envie et de projets, mais sans moyen pour les réaliser.

Il est aujourd’hui possible à tout acteur de la Silver Économie d’intégrer une offre d’estimation viagère dans son parcours clients.

Vous souhaitez en savoir plus ? Appelez-moi au 01 85 46 00 20 ou cliquez sur le bouton ci-dessous pour remplir le formulaire et être rappelé.

 

Je laisse mes coordonnées