Stéphane PLAZA, Stéphane MARIE, Stéphane BERN, Sophie Davant, Jean-Pierre Pernaud, Patrick Sébastien… après le célèbre Dr Good lancé il y a 3 ans avec comme tête de gondole Michel Cymes, et qui est un vrai succès avec une diffusion totale de près de 200 000 exemplaires chaque mois, l’année 2021 va être prolifique en lancement presse par d’autres animateurs boomers.

Ces enfants de la télé dont le capital positionnement/sympathie a fait le succès en télé se décline maintenant en presse.

C’est le retour de la presse populaire au sens noble du terme avec à chaque fois les ingrédients de la proximitédu partage des bonnes pratiquesdes astuces, des carnets d’adresses et des tranches de vie de personnes qui nous ressemblent.

Ces boomers qui ont réunit ou réunissent des millions de personnes devant le petit écran poursuivent leur relation amicale avec LE media qui permet de capter l’attention, loin du bruit médiatique des réseaux sociaux.

Ce magazine qu’on va s’acheter pour savoir comment ce présentateur ou cette présentatrice est vraiment. Car c’est aussi de l’authentique comme dirait Pagnol que les lecteurs recherchent.

Le magazine auquel on va s’abonner pour garder le contact, avoir sur la table de salon et reprendre en mains pour fuir les écrans.

La presse, malmenée depuis une décennie par les GAFA et le numérique revient aux sources de la lecture, en version papier, autour d’une célébrité pour passer un bon moment. C’est sans prétention, souvent ludique avec un franc-parler, mélange de langage verbal télévisuel, de réseaux sociaux et de décontraction qui créent de la connivence et une certaine forme de bienveillance.

Et si tous ces animateurs rejoignent des groupes de presse, c’est a priori que les séniors, lecteurs passionnés, sont friands de cette presse réinventée.

Tant mieux pour la pluralité des medias, tant mieux pour la presse écrite, tant mieux pour tous ces métiers qui sont le plus souvent non délocalisables, tant mieux pour le mix media avec le digital.

Tant mieux enfin pour les lecteurs de la France entière pour qui on conçoit des magazines populaires ; loin des magazines parisiens ou des magazines racoleurs de bord de plage en été.

Je souhaite être recontacté(e) pour annoncer dans la presse sénior