Airbnb : « Séniors je vous aime… »

 

Airbnb a lancé une grande campagne mondiale pro-séniors le mois dernier. A Londres, Johannesburg, Bangkok, Wellington, Los Angeles… Airbnb diffuse mondialement son rapport avec à chaque fois des données locales.

Leurs DATA compilées, l’entreprise en est arrivée à la conclusion que ce service dédié avant tout aux plus jeunes, pour leur permettre de voyager à moindre coût grâce à leur plateforme de réservations en ligne, a été adopté par les 60 ans et plus.

 

AirBnB ou l’effet Twingo :

Comme Renault au lancement de la Twingo, une cible non recherchée au lancement devient celle qui permet à la marque de durer et d’être profitable.

Si les millenials assurent le succès au démarrage d’Airbnb i y a 11 ans, les séniors assurent la disponibilité… et la rentabilité !

 

Du temps et de la surface…

En effet, se retrouver sans enfant et parfois seul, laisse des mètres carrés disponibles pour accueillir et échanger avec le monde entier… en restant dans son salon.

Et puis les quelques centaines ou milliers d’euros glanés grâce à la location saisonnière permettent de compenser les taxes et hausses diverses, ou encore de voyager… en optant pour un logement trouvé sur Airbnb ! C’est ce qu’Airbnb appelle : « Améliorer son quotidien dans la France du bien vieillir ».

 

Quelques chiffres :

Fin 2017, 51 343 hôtes de plus de 60 ans étaient inscrits sur la plateforme, soit 15 % des hôtes. C’est la plus forte croissance en terme de catégorie d’âge.

Le profil type est une femme de 66 ans en moyenne vivant seule et qui loue une chambre de son logement.

Dans le top 20 européen des villes qui ont la plus forte proportion d’hôtes séniors, les 6 premières villes sont françaises : Cannes, La Rochelle, Antibes, Aix-en-Provence, Avignon et Nice. Montpellier et Marseille complètent la liste respectivement aux 14 et 15 ème places.

Le revenu moyen net d’impôt annuel constaté est de 3 378 euros pour 37 nuits.

 

Et après…

Malgré la contrainte législative, résidence principale ou secondaire, location totale ou partielle du bien, plus ou moins de 120 jours par an, dans une ville de plus ou moins 200 000 habitants, déclaration en mairie ou pas, changement d’usage ou pas…, les séniors semblent devenus adeptes de ce service qui conjugue deux passions françaises chez les séniors : Recevoir et voyager !

>> Cliquez ici pour télécharger le rapport Les Séniors et Airbnb !

 

Je souhaite plus d’informations sur vos services

 

Je laisse mes coordonnées