Pour tous ceux qui peuvent et souhaitent rester chez eux, le domicile reste le meilleur endroit pour bien vieillir, se soigner, être entouré. C’est d’ailleurs le souhait de la très grande majorité des séniors.

C’est pourquoi toutes les options qui permettent de les maintenir dans leur maison ou leur appartement sont primordiales.

Il y a, à mon avis, 3 grandes familles de solutions qui permettent le maintien à domicile : les financements, les aides à domicile et les solutions d’amélioration de l’habitat et de la sécurité de la personne.

1 – Les financements :

Rester chez soi ne devrait jamais être arbitré par un manque d’argent. Avec tout le soin accordé en France pour sa maison, son intérieur synonyme de bien-être. C’est toujours un crève-cœur de quitter son « chez soi ». C’est pourquoi il faut faciliter les locations intergénérationnelles, surtout dans les villes étudiantes, les colocations générationnelles, les ventes en viager qui sont souvent bien plus éthiques qu’on ne le pense, ou encore le legs parent-enfants (legs de residuo par exemple).

2 – Les aides à domicile :

Vivre chez soi peut nécessiter une ou plusieurs aides à domicile. Nous sommes en France de mieux en mieux structurés pour la professionnalisation de ces métiers. Ce sont des métiers de confiance, avec une forte dimension affective, encadrés et de plus en plus professionnalisés. Pour tous ces emplois non délocalisables, en plus des formations académiques, les formations en ligne et les réseaux sociaux facilitent la connaissance de l’univers du sénior (postures, nutrition, hygiène, bientraitance, handicap…) et les bonnes pratiques.

3 – Les solutions d’amélioration de l’habitat et de la sécurité de la personne

Beaucoup d’innovations ont été portées ces 15 dernières années dans ces secteurs et des modèles économiques robustes émergent. Pour autant, il y a toujours un retard d’adaptation entre les besoins du public et l’acceptation par ce même public des innovations nécessaires au maintien à domicile (salle de bain, toilettes, accessibilité et déplacement, système de prévention et d’alerte…). L’évangélisation va encore être longue mais les besoins vont nécessairement aller croissants.

Ces défis passionnants des années à venir sont à relever par l’ensemble des professionnels de la Silver économie. Il en va à terme du bien-être de chacun d’entre nous !

Je souhaite être rappelé pour mes campagnes marketing

Je laisse mes coordonnées